Marisol Orozco, Consultante en emploi avec ON Bâtit

Bonjour, chers lecteurs! Dans cette entrée de blogue, nous nous concentrerons exclusivement sur les façons d’utiliser les médias sociaux, particulièrement LinkedIn, dans le cadre de votre stratégie de recherche d’emploi.

Certains d’entre vous entreront en territoire inconnu tandis que pour d’autres, le fait d’établir et de maintenir des liens en ligne avec des collègues et des experts de leur milieu fait partie de la routine quotidienne. Peu importe, à ON Bâtit, nous recevons une vaste gamme de questions auxquelles nous tenterons de répondre dans cette entrée de blogue.

Si vous vous demandez s’il est important d’avoir un compte LinkedIn en tant que chercheur d’emploi au Canada, la réponse est « oui, absolument ». Quel que soit votre champ d’expertise, avoir une présence en ligne est essentielle pour un chercheur d’emploi nouvellement arrivé au Canada. Le Canada figure parmi les pays comptant le plus grand nombre d’utilisateurs de LinkedIn. Il est commun d’être approché, de postuler pour des emplois ou de recevoir des offres d’emploi via LinkedIn. Posséder un compte comporte plusieurs avantages : c’est abordable/gratuit pour créer et maintenir un profil et ça vous donne l’opportunité de commencer à établir des contacts avant votre arrivée. C’est ce qui nous amène à deux aspects critiques : que devez-vous afficher dans votre profil et comment faire pour établir des contacts?

Si vous n’êtes pas familier avec LinkedIn, vous vous demandez peut-être : « Quels sont les éléments-clés d’un profil LinkedIn? » « Que cherchent les employeurs dans mon profil? » Il s’agit là de questions importantes. La première étape est de vous assurer que votre photo est convenable puisque c’est la première impression que vous projetez aux employeurs. Choisissez une photo de votre visage (tête/épaules) professionnelle. Une tenue vestimentaire professionnelle et un sourire contribueront à créer une « image de marque personnelle » forte. Ajoutez un bref résumé de votre profil sous votre nom. Rappelez-vous que l’utilisation de mots-clés pertinents et de termes spécifiques à votre industrie est cruciale. N’oubliez pas que les recommandations et les recommandations de compétences ont beaucoup d’impact. Invitez un ancien client, un patron ou un collègue à écrire à propos de vous.

Une des questions les plus fréquemment posées par nos clients cherche à savoir comment entrer en contact avec un employeur canadien potentiel. Cette question est souvent suivie d’une autre cherchant à savoir s’il est approprié de demander pour un emploi immédiatement après avoir envoyé une invitation à entrer en contact. Les réponses à ces questions sont dictées par la Nétiquette (la Nétiquette se veut un ensemble de règles encadrant les comportements et les interactions en ligne). Ne demandez jamais pour un emploi directement. Procédez avec tact et établissez un premier rapport. Inscrivez-vous auprès d’ON Bâtit pour accéder à notre matériel de formation en ligne pour mieux comprendre les techniques de sollicitation à froid et pour des conseils sur l’entrevue informative pouvant être appliqués à des situations de réseautage en ligne ou à des rencontres virtuelles avec des employeurs.

Après avoir fait des recherches et trouvé des contacts pertinents dans votre domaine, la prochaine étape consiste à envoyer des invitations. Voici un conseil important pour les nouveaux arrivants : n’envoyez pas vos invitations uniquement aux gestionnaires responsables de l’embauche. Cherchez les gestionnaires responsables de la « diversité » qui sont en charge des politiques en matière d’inclusion. Ciblez d’autres immigrants qui peuvent vous faire part de conseils au sujet de votre industrie. N’oubliez pas le « marché caché de l’emploi » : ces informateurs de première ligne peuvent vous aider à rendre votre recherche d’emploi plus efficace. Considérez aussi avoir recours à un mentor qui peut vous aider. Consultez notre blogue sur le mentorat pour découvrir les bénéfices d’un mentor. Vous pouvez aussi vous inscrire auprès d’ON Bâtit pour être mis en lien avec un expert de votre domaine.

Enfin, soyez vigilant pour les fraudeurs et dites-vous que LinkedIn est différent de Facebook. N’affichez pas de photos personnelles ou ne partagez pas de messages politiques ou religieux qui pourraient nuire à votre « image professionnelle ».